Accueil
Monday, 25 September 2017 | 08:31
  • Sitio Web Espa�ol
  • English website
  • Chinese website

Le Recteur de l’ULPGC, M. José Regidor García, et la Vice-Rectrice des Relations Institutionnelles et Internationales, Mme Rosario Berriel Martínez, ont effectué deux longs voyages en Chine et en Corée qui leur ont permis d’élargir davantage l’éventail de possibilités d’échanges dans le cadre du processus d’internationalisation de l’Université de Las Palmas de Gran Canaria.

Outre les contacts qui ont été établis dans ces pays, il est à signaler que l’Ambassadeur de Chine en Espagne, Mr. Zhu Bangzao, a visité l’Université de Las Palmas de Gran Canaria, où il a été reçu par le Recteur, M. José Regidor García et la Vice-Rectrice des Relations Institutionnelles et Internationales, Mme Rosario Berriel Martínez, dans le but d’approfondir la collaboration entre l’Université de Las Palmas de Gran Canaria et ce pays de l’Asie.

L’Ambassadeur a été accompagné par M. Lorenzo Olarte, responsable de l’organisation d’un voyage en Chine avec une délégation de l’ULPGC pour initier les contacts dans les domaines des sciences marines, de l’océanographie et du tourisme.

Les thèmes abordés par le Recteur et l’Ambassadeur lors de sa visite ont concerné l’emplacement d’un siège de l’Institut Confucius au sein de l’ULPGC, pour la diffusion de la langue et de la culture chinoises, et l’enseignement de la langue chinoise au Département de Langues de l’Université. La possibilité d’organiser des activités culturelles à l’ULPGC en collaboration avec l’Ambassade de Chine en Espagne a également été abordée.

Pour sa part, le Recteur, M. José Regidor García a informé le Conseil du Gouvernement de l’institution de l’accord, signé lors de sa visite à six universités chinoises, qui prévoit qu’une délégation de l’Institut Confucius siégera à l’ULPGC. Il s’agit de l’équivalent espagnol de l’Institut Cervantès, pour la diffusion de la langue et des cultures chinoises. Avec celui de Madrid, Grenade, Valence et Barcelone, cet institut sera le cinquième en Espagne.

Le premier siège de l’Institut Confucius en Espagne a été officiellement inauguré fin novembre 2007 en présence du Vice-Premier Ministre chinois, M. Hui Liangyu, à l’Université Autonome de Madrid. Cette même université madrilène et Casa Asia de Madrid sont les promoteurs principaux de cet institut.

L’Institut tentera non seulement de promouvoir la connaissance de la langue chinoise, mais également de renforcer les relations d’échange entre les deux pays et d’encourager la mobilité académique des étudiants. L’expansion de l’Institut Confucius, créé il y a moins de cinq ans, a eu pour résultat la création de plus d’une centaine de sièges dans les principales capitales du monde.


Contacts avec la Corée

Le voyage en Corée a permis de signer trois conventions de collaboration avec différentes universités asiatiques. L’objectif est de mettre à la disposition des étudiants et des professeurs un programme de mobilité et de séjours de courte durée qui permettent l’échange de connaissances, le contact avec une nouvelle langue et vivre une autre culture.

Les premiers échanges se sont déjà faits avec l’Université de Mokpo. Comme résultat de la convention signée entre les deux universités, et avec le soutien de la banque Santander Central Hispano, deux étudiants de l’ULPGC y ont réalisé deux courts séjours cet été. « Nous avons constaté à quel point ce continent attire nos étudiants, car, pour ces deux places, nous avons reçu 180 demandes », souligne la Vice-rectrice des Relations Institutionnelles et Internationales. Cela n’a pas été attirant uniquement pour les étudiants qui suivent des études en Traduction et Interprétation à l’ULPGC, qui offre des cours de chinois et de coréen, mais également pour les étudiants des cursus techniques, « car l’Université de Mokpo est en lien étroit avec plusieurs des plus grands constructeurs navals du Monde », signale Mme Rosario Berriel Martínez.

En plus de l’Université de Mokpo, l’ULPGC a signé des conventions de collaboration pour l’échange d’étudiants et d’enseignants pendant l’année universitaire avec l’université Chosun et l’université Kyung Hee.

Ces relations fructueuses ont été promues par le Consul de la Corée du Sud à Las Palmas et par la Fondation coréenne, qui ont facilité le voyage de la délégation de l’ULPGC vers différentes universités coréennes et se sont réunies avec des entrepreneurs du pays. « Nous avons rencontré des entrepreneurs importants de la Corée, qui ont lancé des affaires dans la Grande Canarie, et qui nous ont communiqué le besoin de faire en sorte que nos étudiants apprennent et maitrisent la langue coréenne », commente Mme Rosario Berriel Martínez, « mais, de plus, comme ils ont grandi dans cette île, ils souhaitent que leurs enfants viennent à l’ULPGC pour y réaliser des séjours académiques ».

Suite aux relations établies avec les trois premières universités coréennes, des professeurs hispanistes de la Corée viendront à l’ULPGC pour y réaliser des séjours d’enseignement et de recherche.

Le Recteur de l’ULPGC a établi comme prioritaire ce nouvel élargissement international de l’ULPGC, après la consolidation de cette université en Amérique Latine, en Europe et sur le continent africain. « Nous recevons une demande importante de la part des universités du continent asiatique pour lesquelles l’ULPGC est très intéressante car elle possède plusieurs domaines de travail communs : la connaissance de la langue, les études marines et les ingénieries », explique la Vice-Rectrice. 

Enfin, l’ULPGC espère que, dans de brefs délais, trois autres conventions de collaboration seront signées avec l’Université Nationale de Séoul, l’Université Hankuk et l’Institut Maritime de Corée. Avec ce dernier, il est prévu de réaliser des échanges de chercheurs qui développent des projets maritimes et de logistique. 

 
Université de Las Palmas de Gran Canaria. ULPGC
Email:
C/Juan de Quesada, nº 30
- Las Palmas de Gran Canaria - 35001 - Espagne
Tlf.:
(+34) 928 451 000/023
- Fax:
(+34) 928 451 022